Les voilages modernes

Les murs disparaissent. Les fenêtres s’agrandissent jusqu’à devenir des parois entières de verre, habillées de voilages. Ces voilages, de fibres et de textures nouvelles, captent la lumière sans l’absorber et permettent ainsi, en jouant des matières et des couleurs, la plus folle fantaisie comme la plus classique sagesse.

les textiles employés

La soie et le coton, peu lumineux et d’un entretien délicat, ne s’emploient plus guère. Le coton et le lin sont à la base de certains mélanges avec des matières synthétiques qui modifient leur aspect et leur donnent de nouvelles qualités. Plus pratiques sont les textiles modernes. Les voilages artificiels (rayonne, acétate), les moins chers de tous, mais les moins résistants, sont encore appréciés pour leur aspect brillant. Les voilages synthétiques, de meilleure qualité, se sont très nettement imposés sur le marché, tant par la facilité de leur entretien que par la variété de leurs textures, de leurs couleurs, de leurs impressions. Ils se divisent en trois catégories :
• Les fibres polyester: Tergal ou Tergal + lin «Pleinjour», produits par Rhône-Poulenc-Textile; la marque Gardisette 100 9c polyester; Diolen, fabriqué par Enka Glanzstoff;
9 Les fibres acryliques: Crylor (Rhône-Poulenc); Draion (Bayer);
• Les chlorofibres : Rhovyl, Clévyt (Rhône- Poulenc).
Ces fibres synthétiques possèdent en commun un certain nombre de qualités: grande facilité de lavage, séchage rapide, peu ou pas de repassage. Elles sont, en outre, extrêmement solides et insensibles aux rayons du soleil.
Chaque fibre présente cependant des qualités propres :
0 LeTergal.ou la Tergaline, sont infroissables. Us ont un toucher agréable, ne moisissent pas, résistent au frottement et à la traction.
0 Le Crylor et je Draion possèdent également une grande résistance au soleil, aux fumées, aux moisissures, ainsi qu’un remarquable pouvoir isolant.
• Si le Rhovyl est de moins en moins employé pour les voilages, le Clévyl non-feu, absolument ininflammable, ne brûle pas mais se rétracte; il capte parfaitement la couleur et peut se tisser de différentes façons. Il cacher un petit coffre-fort. Ce textile est particulièrement recommandé pour les chambres d’enfants et les cuisines.
Sous le terme général de «voilage», on englobe tous les textiles, qui se différencient cependant par la tenue de leurs fibres. Il faut distinguer les voiles, les mailles, les filets, les guipures.
9 Les voiles proprement dits sont en général en Tergal, en Tergaline (l’adjonction de lin leur donne un aspect plus naturel et plus souple); la Marquisette, produite par Linder, en Tergal ou en Draion, a l’aspect du tulle.
0 Les mailles, en polyester, sont toujours d’un ton blanc cassé. Elles sont classiques, fantaisie, en relief ou de style Scandinave. Leur particularité réside dans une ganse de plomb qui, incorporée à l’ourlet, donne au rideau un tombé incomparable.
9 Les filets contemporains ou de style Scandinave, le plus souvent en Draion, existent également en Clévyl non-feu, en Tergal, en lin naturel ou en lin mélangé de laine (ces derniers, en exclusivité chez Knoll, sont tricotés).
O Les guipures sont en Tergal ou en Draion,